RDV
téléphonique
DEVIS
gratuit
Voyager avec le sourire et sans soucis!

Brève histoire de Hoi An

Brève histoire de Hoi An
Etant la terre de tradition, d’histoire, de culture et d’échange de commerce international, Hoi An a changé plusieurs fois de nom «  Lam Ap, Faifo, Hoai Pho, Hoi An ».  Hoi «  Association » et An « en paix », cette ville devrait être un endroit où on pouvait se trouver en paix.
Situé au carrefour géographique depuis plus de 2000 ans, cette agglomération fut autrefois une zone économique importante durant la période culturelle de Sa Huynh tardif. Les chercheurs archéologues vietnamiens ont découvert des objets de fer datant de la dynastie des Han : des outils de travail et des bijoux même des anciens pièces chinois qui sont autant de témoignages de l’existence d’une commerce florissant. Les marchands chinois sont venus pour s’approvisionner du sel, d’or, et de cannelle, marchandises de première besoin de l’époque.
Sous l’époque du royaume de Cham (Xème siècle), Hoi An ait pris le « Lam Ap Pho » et devenait le plus grand port commercial international où les navires, les négociants, les marchants venant du Moyen Orient, les arabes, les chinois se retrouvaient pour l'échanges des marchands.
Puis Hoi An a changé son nom “Hai Pho”  (Deux petits villages)  de l’époque du royaume de Dai Viet. Il s’agit de la période brillante où Hoi An connut un énorme essor grâce à la politique d’ouverture et d’immigration appropriée et clairvoyantes mené par les seigneurs Nguyen. Ceux-ci profitaient de l’embargo chinois aux bateaux japonais pour les faire venir à Hoi An, En conséquent, Hoi An accueillit non seulement les grands bateaux japonais et chinois mais également les bateaux européennes (portugais, hollandais, anglais et français). Tributaires de la période des moussons, du volume d’échange de marchandises vendues ou collectées, ils y restaient plus longtemps  que prévu, soit pour procéder à la réparation de leurs bateaux, soit pour saisir les opportunités d’acheter les marchandises et de les stocker, soit dans l’attente d’un moment favorable en mer et éviter les tempêtes. C’est dans ce contexte que la ville de Hoi An fut crée. Les seigneurs Nguyens ait accordé toute forme de résidence pour les étrangers. Cela expliquait également l’arrivée des missionnaires catholiques européennes parmi lesquels comptait le célèbre jésuite français Alexandre de Rhodes. Celui-ci ait mis au point la première transcription phonétique et romanisé de la langue vietnamienne.
Sous la règne du seigneur Nguyen Phuc Nguyen, les quartiers communautaires (japonais, chinois, hollandais, etc…) furent fondés. Les habitants pouvaient vivre selon les cultures et coutumes de leur pays. Cela ait rendu Hoi An devenir l’un des ports commerciaux et centre économique, culturel de la Cochinchine mais aussi de l’Asie du Sud-Est.
Elle conserva le statut de port principal du centre du pays pendant tout le XIXe siècle, alors que les monarques de la dynastie des Nguyên avaient adopté une politique de « fermeture commerciale ». Cependant, à la fin du siècle, l'essor des autres ports de la côte du Viêt-nam, en particulier de Da Nang, éclipsa définitivement Hoi An. En conséquence de cette stagnation économique, la ville a remarquablement bien préservé son ancienne apparence.
Mettre à jour : 09-05-2015

Aide en ligne

Yahoo Support
Skype Support
Hotline : +84 912 264 631
Circuit Vietnam 20 jours
Découverte des patrimoines mondiaux au Vietnam que ce soit naturellement spectaculaire et culturellement remarquable : Baie d'Halong, Phong Nha Ke Bang, Citadelle de Hue, Vieille Ville de Hoi An.

Promo

-12% pour tout voyage en Juin - Octobre

Pourquoi Nous ?

1.    Agence locale - sans intermédiaire

2.    Voyage authentique

3.    Disponible 24/7

4.    Réponse prompte

5.    Engagements qualité

6.    Sérénité et garanties

7.    Flexible et personnalisé

Avis de nos clients

Nom du client : M. ARTHUR MATHIEU ALPE, M. PASCAL ROBERT ALPE et ...
• Nom du client : M. Etienne Dumas • Adresse : 33 rue des ...
•    Nom du client : M. Daniel FREHEL et Mme ...